Passeurs, passages et passagers en Méditerranée du Moyen Âge à nos jours : les premières Rencontres méditerranéennes de TELEMMe

Le 15 juin prochain nous organiserons au Mucem la première édition des Rencontres méditerranéennes de TELEMMe. Ce moment de rassemblement à la fois convivial et réflexif autour des recherches développées au sein de notre unité a été créé pour renforcer les interactions entre les axes du projet « Méditerranée (s) dans le temps, Méditerranée (s) dans le monde » et donner davantage de visibilité à la plus-value de nos engagements dans les études méditerranéennes, tant du point de vue méthodologique que du point de vue des connaissances.
La thématique sélectionnée cette année par le conseil de laboratoire s’intitule « Passeurs, passages et passagers en Méditerranée du Moyen Âge à nos jours ». Proposée par nos collègues historiens et géographes du groupe DesAncrages, elle vise à attirer l’attention sur ces femmes et ces hommes du bassin méditerranéen qui, poussés par les circonstances, sont amenés à quitter leur lieu d’existence, à franchir toutes sortes d’obstacles et à affronter d’innombrables dangers pour essayer de rejoindre un ailleurs espéré plus clément. Sur ces routes de l’exil empruntées seul, en famille ou au sein de groupes plus larges dans le cadre de filières informelles ou très structurées, des personnes s’interposent parfois pour protéger, aider au passage, tandis que d’autres profitent de la précarité de ceux qui ont tout quitté pour s’enrichir, se livrer à des exactions et à des crimes. Personne n’a oublié les images de ces corps d’enfants échoués sur les plages, de ces réfugiés embarqués sur des rafiots de fortune, de ces visages hagards, apeurés et exténués. Cette année encore, la Méditerranée sera un cimetière.

Décharge de gilets de sauvetage – Lesbos, Grèce. Image extraite de la série : La Nuit Tombe sur l’Europe © Samuel Bollendorff. Avec l’aimable autorisation de l’auteur

La gravité de la situation actuelle ne doit pas nous faire oublier qu’à plusieurs reprises, dans l’histoire du bassin méditerranéen, des événements similaires se sont produits, même s’ils n’avaient peut-être pas l’ampleur – ni la couverture médiatique – de ceux d’aujourd’hui. Comment, dans le temps long de l’espace méditerranéen, passe-t-on d’un lieu à un autre en situation de contrainte ? Qui sont ceux qui facilitent ces passages, moyennant ou non rétribution ? Quels sont le vécu et la trajectoire de ceux qui, pour d’innombrables raisons, tentent de passer ? En choisissant d’attirer notre attention sur les expériences passées et présentes du passage, les économies locales qui lui sont liées et les figures du passeur, en associant étroitement témoignages scénarisés et interventions scientifiques plus classiques, en optant, enfin, pour un projet éditorial alliant textes et vidéos de manière à pouvoir prolonger et amplifier les débats, ces premières Rencontres méditerranéennes de TELEMMe invitent à repenser, à l’aune de la géohistoire, la crise actuelle des circulations migratoires méditerranéennes et à essayer de mettre en lumière ce qui constitue, ou pas, la spécificité de cet espace et de notre époque dans ce domaine. Nous vous y attendons nombreux !
Xavier Daumalin, directeur de TELEMMe,
et Anne Montenach, directrice-adjointe de TELEMMe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.